FSU Nord
Fédération Syndicale Unitaire Section Départementale Nord

Fédération Syndicale Unitaire
Section Départementale Nord
Bourse du travail
276 boulevard de l’Usine
59800 Lille

GRETA : déclaration SNES et FSU lors de la CAC-CFC
logo imprimer

Le jeudi 4 juin 2015, s’est tenue la commission académique consultative à l’égard des conseillers en formation continue. Le SNES et la FSU en ont profité pour rappeler leurs exigences pour les personnels des GRETA.

Dans cette période de fortes inquiétudes avec la fusion des GRETA et la mise en place de la DSP (délégation de service publique) "compétences clés", les personnels s’interrogent sur leur devenir et sur leurs obligations de service qui pourraient être totalement bouleversées.

Déclaration SNES et FSU à la CAC CFC du 4 juin 2015

Cette CAC CFC se tient dans un contexte de bouleversement de la carte des GRETA. De nombreuses inquiétudes s’expriment au sein des GRETA, sur l’avenir des personnels mais aussi sur leurs missions.

Si pour les GRETA du Grand Littoral et du Grand Hainaut, la fusion avait été annoncée avant les mouvements des personnels et actée pour le 1er janvier 2016, pour le Grand Artois, les personnels avaient intégré la date du 1er janvier 2017. Il semblerait que le Rectorat se dirige vers une fusion pour le 1er janvier 2016. Cette accélération du calendrier ne permettra pas à certains personnels, par exemple en postes gagés, d’envisager sereinement leur avenir au sein de l’Education nationale.

De plus, les incertitudes liées à des changements de personnels de direction de ce futur GRETA ne permettent pas d’envisager une fusion dans de bonnes conditions. Pour ces raisons, La FSU est favorable au maintien du calendrier de fusion au 1er janvier 2017, comme le souhaitent les personnels du GRETA de la Gohelle.

Pour tous les GRETA, la DSP « Compétences clés » obtenue par la SCIC dont les GRETA sont partie prenante, est une bonne nouvelle en terme d’activité mais engendre des incertitudes sur les obligations de service des formateurs et des autres personnels. La FSU rappelle qu’elle aurait souhaité une remise à plat dès septembre 2015 de toutes les obligations de service des personnels en lien avec l’attribution de cette DSP et de ne pas attendre le 1er janvier 2016 pour harmoniser les pratiques au niveau académique. Un travail important a été effectué en amont pour l’installation de la SCIC et son fonctionnement mais la place des personnels qui la mettront en œuvre sur le terrain a été oublié : ils devront se conformer au cahier des charges et se verront peut-être imposer de nouvelles obligations de service qui alourdiront leur charge de travail.

Pour le sujet abordé lors de la CAC CFC, la FSU rappelle encore son opposition à la suppression de 4 postes de CFC dans l’académie pour créer des directeurs opérationnels. Le profil des candidatures pour ces postes laisse à penser que cette mesure budgétaire n’était pas légitime : aucun CFC n’a candidaté pour cette fonction.

Pour la mobilité des CFC, la fusion des GRETA va diminuer de facto, les possibilités de changer de postes. Le peu de demandes et le peu de postes vacants laissent à craindre un mouvement bloqué.

Dernier point, la FSU ne comprend pas que les résultats des entretiens de titularisation des CFC, la liste des candidatures de directeurs opérationnels et les candidats CFC stagiaires retenus pour 2015/2016 soient connus dans les GRETA alors que la CAC CFC ne s’est pas encore tenue.

Nous remercions les services pour leur disponibilité et la clarté des documents transmis.



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce



2013-2018 © FSU Nord - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11