Bandeau
FSU Nord
Fédération Syndicale Unitaire Section Départementale Nord

Fédération Syndicale Unitaire
Section Départementale Nord
Bourse du travail
276 boulevard de l’Usine
59800 Lille

Rendez-vous salarial Fonction publique du 17 mars : augmenter les salaires !
logo imprimer

Un travail mal reconnu, de nombreux agents en difficulté pour en vivre correctement, une situation néfaste à la Fonction publique (image, attractivité, …) et économiquement inefficace...voilà les conséquences du gel de la valeur du point d’indice depuis 2010. Cette politique est un échec et la situation faite aux 5 millions et demi d’agents publics est inacceptable !

Depuis 2011, la tendance à la baisse du salaire net moyen est confirmée chaque année (0,1% en 2011, 0,8% en 2012, 0,5% en 2013). En seize ans, la non-compensation de l’inflation aboutit sur le traitement indiciaire à une perte de pouvoir d’achat équivalente à près de deux mois de salaire par an. Et la réduction de la part du traitement indiciaire dans les rémunérations, aggravée par la politique de gel de la valeur du point, combinée aux mesures des réformes des retraites depuis 2003, dégrade fortement les montants de liquidation des pensions.

La FSU constate un décrochage toujours plus important des traitements des agents publics. En cinq ans et demi de gel, les prix à la consommation auront eux augmenté globalement de 5,7%, le SMIC aura été augmenté de 7,7 %.

Pour la FSU, revaloriser les salaires est indispensable et possible. Augmenter seulement le point d’indice d’1%, soit près de deux milliards sur les trois versants de la fonction publique, n’équivaut qu’à 11% des budgets consacrés au Crédit d’impôt « Compétitivité-Emploi » pour 2016.

La FSU s’inquiète du silence du gouvernement quant à son intention de dégeler significativement la valeur point d’indice.

Avec les organisations syndicales CGT, CFDT, CFE-CGC, FA-FP, Solidaires et UNSA, la FSU a inscrit la volonté de mener une action avec les personnels le 22 mars prochain si les annonces faites par le gouvernement ne sont pas à la hauteur.

La FSU appelle les agents à préparer massivement la grève du 22 mars pour exiger du gouvernement qu’il prenne une mesure immédiate et d’urgence pour commencer à remettre les salaires à niveau, et qu’il s’engage à programmer dès maintenant des mesures pour le début 2017 permettant d’annuler les effets de l’inflation depuis 2012.



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce



2013-2019 © FSU Nord - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11