FSU Nord
Fédération Syndicale Unitaire Section Départementale Nord

Fédération Syndicale Unitaire
Section Départementale Nord
Bourse du travail
276 boulevard de l’Usine
59800 Lille

19 Avril 2018 Public-Privé, Jeunes, Actifs, Retraités Convergence des luttes pour le progrès social !
logo imprimer

Depuis un an, Le gouvernement et la majorité parlementaire s’inscrivent dans une politique libérale synonyme d’ une remise en cause profonde de notre modèle de société, répondant aux intérêts individuels des premiers de cordée et aux revendications du MEDEF, démantelant une part importante du code du travail dont les conséquences se font déjà sentir pour les salariés .Pour faire passer leurs réformes, ils organisent la division et opposent salariés et privés d’emploi, jeunes et retraités, salariés du privé et du public, taxant les uns de privilégiés et accusant les autres d’être responsables de leur situation.
Décidées et mise en œuvre par des « experts » auto-proclamés, les réformes se suivent sans aucune concertation ni avec la population, ni avec les organisations syndicales de salariés et/ou des agents des services publics , L’exemple de la SNCF en est l’illustration : des discussions sans aucune concertation qui ne servent qu’à marteler des visions libérales et dogmatiques et à discréditer toute opinion différente.
Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires Unef décident de dire stop aux réformes libérales, stop aux cadeaux fiscaux pour les plus riches, stop à l’aggravation des inégalités. Elles revendiquent au contraire plus d’égalité et une meilleure répartition des richesses issues du travail.
Depuis fin janvier, les étudiants et les jeunes se mobilisent contre la mise en place de la sélection à l’entrée de l’université , véritable machine à trier et à exclure du supérieur les jeunes les moins favorisés. Début février, le second degré s’est engagé contre cette réforme et celles annoncées du lycée et du baccalauréat. . Ces réformes à tous les niveaux du système éducatif n’ont qu’un objectif : tri social , dévalorisation du baccalauréat, remise en cause de l’accès au supérieur pour tous.
Le 15 mars,ce sont les EHPAD et les retraités qui étaient mobilisées : les premiers pour une amélioration de leurs conditions de travail et une meilleure prise en charge des personnes accueillies les seconds pour pensions leur permettant de vivre dignement.
Le 22 mars, la Fonction Publique et les cheminots étaient à leur tour dans l’action pour la défense de services publics de qualité pour tous et sur tous les territoires, pour le respect de leurs missions et pour une revalorisation de leurs salaires .
Le 30 mars, ce sont les salariés de Carrefour qui se sont mis en grève massivement contre le démantèlement du groupe et pour obtenir d’une répartition plus juste des fruits de leur travail. Depuis le 3 avril, les cheminots sont engagés massivement pour le service public ferroviaire.
Dans les universités et dans les lycées, la mobilisation des jeunes et des personnels pour une éducation et de qualité et contre les réformes du lycée, du bac, de Parcoursup et de l’orientation scolaire ne cesse de progresser
Les organisations syndicales CGT, Solidaires, FSU et UNEF appellent les salariés du privé et du public, les jeunes et les retraités à se mobiliser massivement le 19 avril prochain pour faire entendre leurs revendications et exiger du gouvernement un autre choix de société : une société plus juste, plus redistributive des richesses , plus respectueuse de l’intérêt commun .

Manifestation régionale , Lille, 14h30, Porte de Paris.



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce



2013-2018 © FSU Nord - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.11